Guide des droits et des démarches administratives

Comment consulter gratuitement un avocat ?
Question-réponse

Vous pouvez consulter gratuitement un avocat lors de permanences proposées par différents organismes et institutions. De plus, certains contrats d'assurance prévoient les conseils gratuits d'un avocat.

Certaines institutions publiques orientent et renseignent le public dans ses droits. Des avocats y tiennent des consultations gratuites. Il s'agit des :

  • maisons de justice et du droit,

  • points d'accès au droit,

  • centres départementaux d'accès au droit (CDAD),

  • et des centres d'information pour le droit des femmes et des familles (CIDFF).

Maison de justice et du droit

Site internet

Point d'accès au droit

Site internet

Permanence juridique

Site internet

Centre d'information sur les droits des femmes et des familles (CIDFF)

Site internet

Des consultations gratuites d'avocats peuvent être organisées dans :

  • les mairies,

  • les tribunaux.

Tribunal d'instance (TI)

Site internet

Tribunal de grande instance (TGI)

Site internet

Attention
l'accès à ces permanences est parfois réservé aux personnes de ressources modestes.

Certaines associations de consommateurs offrent à leurs adhérents des consultations gratuites avec un avocat.

Associations de consommateurs

Site internet

Si vous êtes syndiqué, renseignez-vous auprès de votre syndicat en cas de problème lié au droit du travail. L'avocat du syndicat peut vous apporter gratuitement des conseils.

Les conseils locaux de l'ordre des avocats (les barreaux) organisent aussi des consultations gratuites d'avocats.

Barreau des avocats

Site internet

Attention
l'accès à ces consultations gratuites est parfois réservé aux personnes pouvant bénéficier de l'aide juridictionnelle. Il convient de vous renseigner avant de vous déplacer.

En plus des garanties défense-recours et protection juridique, certains contrats d'assurance peuvent prévoir les conseils gratuits d'un avocat. Vous devez vérifier les garanties de vos contrats d'assurance.

Modifié le 03/12/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre), Ministère chargé de la justice
source www.service-public.fr