Guide des droits et des démarches administratives

Classe de 3ème "prépa-métiers"
Fiche pratique

Un jeune voulant s'orienter vers la voie professionnelle ou l'apprentissage peut demander à accéder à la classe de 3ème "prépa-métiers". Ce dispositif lui permet de découvrir plusieurs métiers tout en suivant les enseignements classiques de la classe de 3ème. La 3ème "prépa-métiers" remplace le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima) et la 3ème "prépa-pro" depuis la rentrée scolaire 2019.

La 3ème "prépa-métiers" permet aux élèves de découvrir des métiers tout en suivant les enseignements classiques dispensés en 3ème. Ce dispositif s'adresse aux jeunes qui souhaitent s'orienter vers la voie professionnelle ou l'apprentissage.

La classe de 3ème "prépa-métiers"comprend :

  • des enseignements disciplinaires (25 heures hebdomadaires)

  • des enseignement de découverte professionnelle des métiers et des formations professionnelles (5 heures hebdomadaires)

  • la séquence d'observation en milieu professionnel (1 semaine maximum durant l'année scolaire)

  • des stages et des périodes d'immersion en milieu professionnel (1 à 4 semaines durant l'année scolaire)

La classe de 3ème "prépa-métiers"peut être créée dans un collège, un lycée professionnel ou un lycée polyvalent

Centre proposant le dispositif d'initiation aux métiers en alternance (Dima)

Site internet

En fin de classe de 4ème, les élèves volontaires et leurs représentants légaux adressent une demande d'admission en 3ème "prépa-métiers" au chef d'établissement d'origine.

Après avis favorable du conseil de classe, une commission académique examine la demande de passage en 3ème «prépa-métiers». Cette commission accorde ou refuse la demande. Elle communique sa décision à l'établissement scolaire et aux représentants légaux de l'élève.

A l'issue de la classe de 3ème « prépa-métiers », les élèves participent à la même procédure d'orientation et d'affectation que les autres élèves.

L'accès aux formations professionnelles leur est favorisée. Les élèves bénéficient d'une bonification dans le traitement de leur demande d'affectation vers la voie professionnelle.

Toutefois, rien ne leur interdit de poursuivre des études générales ou technologiques.

Modifié le 23/09/2019 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
source www.service-public.fr