Domicile Partagé

 

Le Domicile Partagé - Le Clos du Moulin

 

Le Domicile partagé est accessible aux personnes désorientées dans un cadre familial. Il est prévu pour être partagé en co-location par huit personnes ne pouvant rester seules chez elles pour des raisons médicales. Sept assistantes de vie se relaieront jour et nuit. Cette organisation est mise en place par le service aux personnes du CLARPA 56 (Comité de liaison des Associations de Retraités et Personnes Agées). Mais chaque résident pourra conserver son médecin, son kiné, son infirmière...

Le coût mensuel sera de 2000 € par chambre vide ; mais en réalité les résidents ne paieront pas 2000 € car l'Allocation Personnalisée à l'Autonomie et l'Aide Personnalisée au Logement viendront en déduction, soit entre 1300€ et 1400€ au final.

Pour tout renseignement utile vous pouvez-prendre contact auprès de Madame Paulette BEULE pendant ses permanences  Prendre rendez-vous à la mairie de Rieux au 02.99.91.90.69.

Paulette BEULE, adjointe aux affaires sociales et au CCAS.

 

Actuellement, il reste une place disponible, vous pouvez prendre contact avec Madame Beulé pour tout renseignement.

 


Noces d’azalée et d’astrakan pour l’anniversaire du domicile partagé

Une émouvante cérémonie s’est déroulée le dimanche 22 juin dans les locaux du domicile partagé à Rieux. Cette résidence d’une capacité de 8 logements est destinée aux personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer et autres maladies apparentées, qui en raison de leur perte d’autonomie, ne peuvent plus vivre seules. Elles bénéficient de l’aide d’une équipe de sept assistant (e) s de vie se relayant jour et nuit. L’établissement aménagé par la commune en mai 2009 fêtait dimanche son 5e anniversaire. Sur une initiative de Anne Oillo, la coordinatrice de l’équipe, et en accord avec les familles, les personnels ont organisé pour cet événement les anniversaires de mariage de 2 résidents : Eugène Rivière et Georges Chambonnet. Originaire de Béganne Eugène tout d’abord coiffeur était connu comme artisan charron et forgeron sur la commune ou il a été à plusieurs reprises conseiller et adjoint municipal. Eugène a épousé Monique sa voisine en 1957 et après avoir eu 2 enfants le couple fêtait dimanche ses 57 ans de mariage. Georges a longtemps vécu à Mitry-le-Neuf (Seine-et-Marne) ou il était agent d’Air France. Il a rencontré son épouse Monette employée de banque dans un train à destination de Lille, une rencontre prédestinée car le couple ne cessera de voyager, depuis 1950 année de leur mariage, à travers les 5 continents avant de s’implanter en Bretagne. Le couple fêtait dimanche son 64e anniversaire de mariage. Après l’hymne à l’amour d’Edith Piaf qui a fait couler quelques rimmels, le maire André fontaine et la première adjointe Paulette Beulé, ceints tous deux de l’écharpe tricolore sont venus relire aux 2 couples les contrats de mariage de l’époque en ponctuant d’anecdotes leurs récits. « Je remercie Anne Oillo pour cette très riche idée. Si je prends toujours plaisir à célébrer de nouveaux mariages, c’est une très grande joie pour moi de célébrer aujourd’hui cet événement avec vous » s’est réjoui le maire. Les personnels apprêtés avec beaucoup d’élégance pour la circonstance avaient préparé à l’attention des familles présentes, un apéritif en terrasse et sous un abri extérieur, une table de cérémonie fleurie et colorée pour un déjeuner résolument festif. Trop émue pour parler Anne Oillo a fait lire un texte « Nous sommes réunis pour célébrer vos anniversaires de mariage. Ensemble vous avez traversé la vie sous le soleil et la pluie, l’équipe vous adresse ses chaleureuses félicitations, je vous embrasse »

 

Cordialement

 

 Jean Pierre COLIN 

 Correspondant Ouest-France

Photo de Jean-Pierre COLIN